Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Aventures Naturistes

Cyclonue 2010, La Nouvelle-Zélande (World Naked Bike Ride)

24 Mars 2010 , Rédigé par Doug Ball Publié dans #Naturisme

Le 13 mars plus de 150 cyclistes nus ou quasiment se sont rassemblés au Port de Pohara, Golden Bay (dans le coin Nord-ouest de l'île Sud de la Nouvelle-Zélande) pour le départ de la World Naked Bike Ride 2010.

On 13 March more than 150 naked and semi-naked cyclists gathered at the Pohara Harbour in Golden Bay (in the north-western corner of the South Island of New Zealand) for the start of the World Naked Bike Ride 2010.

 

C'était ma première expérience WNBR et je dois admettre que j'étais un peu inquiet au début. Cependant, très rapidement, l'atmosphère détendue, joyeuse et l'attitude ouverte et accueillante des autres participants ont immédiatement dissipé mon anxiété et je peux dire honnêtement que le reste de l'après-midi fut une de mes plus agréables et mémorables expériences.

This was my first experience of a WNBR and I must admit that I was quite apprehensive at first. However, at the starting point the relaxed, happy atmosphere and the open, welcoming attitude of the other participants immediately dispelled my anxiety, and I can honestly say that the rest of the afternoon was one of my most enjoyable and memorable experiences.

 

Le WNBR a l'objectif de réveiller la conscience publique ausujet des effets négatifs des véhicules automobiles. Les participants sont nus ou topless pour souligner la vulnérabilité de cyclistes sur la route. La cyclonue a aussi pour conséquence d’ améliorer dans le grand public l’image de la nudité simple. Ca profite directement aux naturistes, particulièrement à ceux d’ entre nous qui choisissent les grands espaces naturels au lieu de se mettre à l’abri des regards derrière les clôtures des centres naturistes.

The WNBR has the objective of raising public awareness of the negative effects of motor vehicles. Participants ride naked or topless to emphasise the vulnerability of cyclists on the road, and so the Ride has the effect of increasing public familiarity with, and acceptance of innocent nudity. This is to the advantage of we naturists, especially those of us who prefer the great outdoors to hiding behind the fences of naturist clubs and resorts.

 

Kay Hannam, l'éditeur du premier magazine naturiste de la Nouvelle-Zélande, Go Natural ,et moi avons voyagé ensemble au Takaka. Nous avons été, tous les deux, impressionnés par le fait que pas une seule personne n’ai objecté d’être photographiée pour le magazine naturiste. Kay a été enchantée de voir tant de jeunes participer –“ C’est de bonne augure pour l'avenir de notre société” – m’a-t-elle dit.

Kay Hannam, editor of Go Natural magazine, and I travelled together to the ride. We were both impressed by the fact that not one person objected to having their photographs taken for publication in the magazine. Kay was delighted to see so many young people taking part – a good omen for the future of our society..

 

 

 

D'abord nous sommes passés par une magnifique route côtière puis carrément par la rue principale du village Pohara. Les passants et les automobilistes faisaient des signes et nous ont acclamé et faisaient hurler leurs klaxons pour nous encourager.  Je me rappelle m’être dit que comme je suis allé tranquillement le long de cette voie publique, moi qui aime tant le soleil et la brise sur ma peau nue, "la nudité simple sera acceptée dans un très proche avenir". D’ailleurs, après le tour, je me suis bien rendu compte que c’est ainsi qu’elle est déjà accepté aujourd'hui. Nous les naturistes devrions profiter de cette tolérance tant que c’est possible. Certes, la Golden Bay est un quartier "assez cool", mais si il n’y a pas de problème à être nu ici, pourquoi y en aurait il un ailleurs en Nouvelle-Zélande ? Et si c'est admis en Nouvelle-Zélande, alors pourquoi pas cela ne la serait il pas en France ?

At first we rode along a scenic coastal road and then through the main street of Pohara. Bystanders and passing motorists waved, cheered or hooted their car horns in support. I remember thinking, as I rode along this public road enjoying the sun and breeze on my naked body, “This is how innocent nudity will be accepted in the near future”. Upon reflection, after the ride, I realised that this how it is accepted today. We naturists should take advantage of this tolerance while we can. Admittedly,Golden Bay is a fairly “laid back” district, but if it’s OK to be naked in Golden Bay, why not in the rest of New Zealand? And if it’s OK in New Zealand then why not in France?

 

Si nous pouvons vaincre l'influence hypocrite & négative de la « honte du corps » que véhicule certains médias (divertissement), nous pourrons peut être vivre un jour dans une société tolérante.

If we can resist the negative influence of hypocritical body-shame emanating from the news and entertainment media, we may perhaps, one day, live in a tolerant society.


 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

adam 30/03/2010 07:07


hi. i was wondering if you had any other pictures of the girl with the giant 5 of hearts playing card painted on her? Her name is Missy and we are trying to find all the pics we can of her from the
bike ride so we/she can make a giant art project of her experience. i left an email address where you can reach us at. thanks in advance :)


Doug Ball 30/03/2010 07:14


Sorry I don't, but I think Victoria Davis most probably has.

Cheers